Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  FAQ  | Accéder à l'extranet

Accueil > Déchets > Catégories de déchets > Fer-blanc ]

Fer-blanc

Pictogramme du déchet : Fer-blanc

Le fer-blanc est principalement utilisé pour la fabrication des boîtes de conserve. Il se compose d'acier (fer) et d'étain. La couche d'étain protège la boîte contre la corrosion.

Le taux de récupération des boîtes en tôle d'acier à été de plus de 80% en Suisse en 2008.

Collecte et tri

La collecte est le fait des communes. Des conteneurs de collecte spécifiques sont généralement à disposition dans les déchèteries. Parfois le fer-blanc est collecté avec l'alu. Les deux matières sont ensuite séparées par le récupérateur.

Sont récupérés, les boîtes de conserve en fer-blanc ainsi que tous les emballages qui portent le sigle "tôle d’acier recyclable": emballages divers et couvercles de bocaux. Idéalement, ces boîtes devraient être débarrassées de leurs étiquettes et rincées.

Traitement et recyclage

Le recyclage permet de réduire de 30% la pollution atmosphérique et de 60% la consommation d'énergie. La consommation d'eau est elle légèrement plus élevée.

En Suisse, 9 centres de récupération s'occupent de trier le fer-blanc de l'alu et des corps étrangers avant de l'acheminer vers les usines de recyclage à l'étranger (D, I, GB).

L'acier servira à fabriquer de nouveaux emballages, ou des objets comme des clous, vis, ou tuyaux. L'étain récupéré peut aussi être réutilisé pour de nouveaux emballages en fer-blanc ou comme fondant dans la soudure.

Que devient le fer blanc collecté dans le Nord vaudois ?

Comme l'aluminium, le fer-blanc collecté dans le périmètre est récupéré par Thévenaz-Leduc à Ecublens, trié puis acheminé vers une usine de recyclage.

 

 07.07.2005