Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  FAQ  | Accéder à l'extranet

Piles

Pictogramme du déchet : Piles

Les piles et les accumulateurs rechargeables sont extrêmement polluants, ils sont constitués de métaux lourds (mercure, cadmium, zinc, plomb, etc.).

En moyenne, deux tiers des piles et des accumulateurs vendus en Suisse prennent le chemin de l'usine de recyclage.

Les piles "vertes", bien qu’elles contiennent moins de métaux lourds, restent polluantes. Il faut donc les récupérer avec les autres piles.

Collecte et tri

Les commerces sont tenus de récupérer gratuitement les piles et batteries. La plupart des déchèteries communales les acceptent également.

De nombreux objets (jouets, gadgets) contiennent des piles cachées. Pensez-y avant de vous en débarasser !

Les piles ne doivent jamais être jetées dans une poubelle car les substances qu'elles contiennent polluent les sous-produits de l’usine d’incinération et représentent un danger pour l'environnement.

Traitement et recyclage

Les piles usagées collectées en Suisse sont reprises par l'Usine Batrec (Wimmis, BE). Les accumulateurs au nickel-cadmium sont séparés des piles au plomb et recyclés séparément. L'amas restant est chauffé à 750°Cà l'abri de l'oxygène (pyrolyse) et dissocié en ses divers composants par un procédé très complexe.

A partir d'une tonne de piles on obtient :

  • 390 kg de ferromanganèse
  • 200 kg de zinc
  • 1.5 kg de mercure
  • 200 kg de déchets à incinérer
  • 200 kg d'eau et de sels (STEP)
  • 50 kg de scories.

Les piles rechargeables et les accumulateurs peuvent être réutilisés plus de 1000 fois.

 

 07.07.2005